Une séance de questions-réponses avec Shama Kaur, qui a sélectionné les méditations et rassemblé les matériels pour L’Oracle de la méditation Kundalini

Shama Kaur est un Lead Trainer égyptien certifié KRI, Mentor en santé et bien-être. À l’âge de 25 ans, Shama a suivi le programme de formateur du Verseau de niveau 1 aux États-Unis. Depuis lors, elle a été la pionnière de la diffusion du Kundalini Yoga dans le monde arabe. Ses aventures d’enseignante l’ont menée à travers l’Égypte, à Dubaï, en Palestine, en Jordanie, au Maroc, en Tunisie et au Koweït. En tant qu’artiste et musicienne, Shama Kaur a la passion d’aider chaque âme à élever sa conscience, à guérir et à trouver sa voie vers la grandeur, non seulement par le yoga mais aussi par la musique et les arts. Shama Kaur est également la fondatrice du YallaYoga Center, une entreprise sociale qui dispense un enseignement et une formation professionnels au yoga.


Qu’est-ce qui vous a inspiré cette collection de cartes de méditation ?

Comme beaucoup d’entre vous, lorsque je suis profondément passionnée par mon travail, je suis totalement absorbée par celui-ci et je ne peux plus m’arrêter. Lorsque la facette entrepreneuriale de l’esprit se combine avec l’esprit exécutif, je me sens détournée et je suis totalement absorbée par la réalisation d’un projet jusqu’au bout, sans tenir compte de ce que je ressens sur le moment sur le plan physique, mental, émotionnel et énergétique. Au fond de moi, j’entends une voix qui me dit : “Arrête ! Tout ce dont tu as besoin, c’est de 11 minutes. Seulement 11 minutes pour méditer et tout ce que tu feras après sera 10 fois mieux !”

Mais mon corps-esprit a du mal à s’arrêter et à chercher la bonne méditation. La simple idée de feuilleter un manuel ou de naviguer en ligne à la recherche de la “bonne” méditation était bien trop intimidante et me plongeait souvent dans une spirale de possibilités à choisir.

Jusqu’au jour où j’ai eu cette pensée : “Si seulement il y avait un jeu de cartes de certaines de mes méditations préférées juste ici, que je pourrais facilement mélanger et choisir… cela me ferait gagner beaucoup de temps et d’énergie !”.

J’ai donc commencé à écrire mes méditations préférées sur de simples cartes et à les utiliser pour faire une pause. Alors que je méditais en utilisant la première carte, j’ai été inspiré de développer cette idée et de mettre ce jeu de cartes à la disposition de tous !

Comment s’est déroulé le processus de définition des costumes et de prise en charge des méditations ?

L’une de mes façons préférées d’enseigner est d’organiser une série de cours autour d’un thème commun. J’ai donné des cours sur les dix corps, les sept chakras, les Yamas et Niyamas, et les cinq éléments. L’inspiration pour les costumes est donc venue tout naturellement.

Ce qui a pris un peu plus de temps, c’est le processus de sélection des méditations pour chaque couleur et le thème de chaque carte. C’est alors que j’ai invité HariShabad Kaur, le rédacteur en chef du KRI, à contribuer également à la sélection des méditations et à proposer des vertus pour chacun des concepts yogiques que nous avons retenus.

Quelles nouvelles choses avez-vous apprises en sélectionnant les méditations et en écrivant sur chacune des cartes ?

J’ai vraiment apprécié d’écrire sur les cartes car cela m’a permis de plonger plus profondément dans les enseignements et de les relier à mon expérience personnelle. Grâce à mon expérience antérieure de l’enseignement, il m’a été beaucoup plus facile d’écrire sur les dix corps, les sept chakras, le guna et les cinq éléments. Il était plus difficile d’écrire sur les sept étapes du bonheur et les Yamas et Niyamas. Même si je comprenais le “quoi” et le “pourquoi”, je n’arrivais souvent pas à trouver les mots justes pour décrire certains des mots des combinaisons. Cela m’a inspiré une série de sept cours sur les sept étapes du bonheur, et je travaille actuellement à un cours sur les Yamas et les Niyamas.

D’autres jeux de cartes vous ont-ils inspiré ?

Bien que je n’aie jamais utilisé de jeux de cartes de manière systématique, je suis inspirée par le nombre de personnes qui les utilisent dans leur vie quotidienne, notamment les cartes du tarot Osho et les cartes de la Bhagavad Gita.

Parmi les 60 méditations que vous avez choisies, laquelle (lesquelles) est (sont) votre (vos) préférée(s) ?

Les deux méditations que j’apprécie le plus sont ; 1) la méditation profonde dans l’absence de pensée, qui est la carte 7 de la combinaison des huit membres du yoga relative à Dhayana ou à la vertu d’intégration ; et 2) La respiration à quatre temps pour développer l’intuition, sur la carte 17, qui se rapporte à Svadhyaya ou à la vertu de l’étude de soi dans la combinaison Yamas & Niyamas. Ces méditations me permettent de me sentir plus aligné et intégré instantanément. J’aime que les méditations ne soient pas physiquement difficiles et qu’elles puissent être pratiquées n’importe où. Ils me permettent de me plonger rapidement à l’intérieur de moi-même et de gagner en clarté et en concentration avant de sortir pour entrer en relation avec le monde.

Racontez-nous une expérience inspirante que vous avez vécue avec l’une des méditations.

La première carte de méditation que j’ai utilisée était “The Four Stroke Breath to Build Intuition”. J’ai choisi cette carte dans la première version de ce projet, un petit ensemble de 12 cartes faites à la main que je me suis fabriquée à la maison avant même le lancement de ce projet. Au cours de cette méditation, j’ai reçu l’inspiration pour développer ce projet en collaboration avec KRI. J’ai alors su qui seraient les collaborateurs, notamment Aliaa Salah, l’illustratrice, et Hari Shabad, le rédacteur en chef de KRI, ainsi que notre merveilleuse critique, Siri Neel Kaur.

La production de cet oracle de méditation Kundalini a-t-elle déjà changé la façon dont vous vous rapportez à votre pratique ?

Absolument. Je médite maintenant avec une nouvelle carte presque tous les jours ! C’est vraiment merveilleux car, après avoir enseigné pendant de nombreuses années, je me sentais coincée dans une ornière où je répétais les pratiques qui me plaisaient le plus ou qui m’étaient familières. Mais avec ces cartes, je peux sortir de ma zone de confort en choisissant des méditations qui peuvent sembler “aléatoires”, alors qu’en fait, la carte de méditation que nous choisissons est choisie intuitivement et s’aligne sur notre fréquence actuelle et sur ce dont nous avons besoin à ce moment précis.

Comment voulez-vous que cet oracle soit utilisé et apprécié ou qu’il inspire les gens dans leur pratique ?

Je pense que cet oracle de la méditation Kundalini peut inspirer les enseignants à dispenser des cours en suivant l’une des couleurs contenues dans les jeux de cartes. Les jeux de méditation peuvent être complétés en classe et proposés comme devoirs à la fin du cours. Je pense également que les cartes choisies intuitivement peuvent inciter les praticiens à regarder plus profondément en eux-mêmes pour voir dans quelle mesure la vertu de la carte choisie les concerne et est appliquée dans leur propre vie. Ensuite, ils peuvent prendre de petites mesures pour incarner cette vertu dans leur vie et peut-être se sentir plus confiants pour enseigner un atelier sur cette carte/vertu.

Teacher

Laisser un commentaire